img021_edited.jpg

                   a lieu, en-dedans, en dehors, dans l'empoignade du monde et des mots, comme on peut. Ecrire se montre à peine, se rebiffe, s'arc-boute, déferle soudain. Ecrire cherche le corps, la matière, la mémoire, la colère, la joie, le feu, le paysage et les mille manières d'être vivant et mort. Un jour, à force de ténacité, écrire se fait livre. Roman charpenté de mots, timidement et follement adressé, pour devenir abri, envol, creuset, dans la main de l'autre.  

img018.jpg
ECRIRE_2_edited.jpg
Couverture Anse.jpg

Parution septembre 2020, Editions des Busclats.

Le mot des éditrices :

Sur Favitas, île perdue au large de terres violentes où se livrent des guerres sans nom et se perpétuent des massacres, parle Vita une vieille femme solitaire.  Elle vit ici avec ses souvenirs, ses morts dont elle porte les ombres, ses chèvres et les paniers qu'elle tresse. Elle a aimé les corps des hommes, le bleu de la mer, les coquelicots rouge sang, et les bêtes. Elle a aimé Yann, un extrémiste de ces pays en guerre, mort assassiné. Le fils de Yann, jeune champion de course à pied, débarque sur l'île. Il court à perdre le souffle, interrogeant sa vie, ce qui pourrait faire de lui un homme, un père.

Roman solaire et crépusculaire à la fois, L'Anse des coquelicots a la beauté des tragédies grecques anciennes. 

Lire 

 

l'article d'Alexis Weinberg dans Diacritik

"Océane Madelaine : Les ombres et la vie"

Couverture%2520dargile%2520et%2520de%252

Parution janvier 2015, Editions des Busclats.

Prix Première décerné par la RTBF en Belgique.

Le mot des éditrices :

 

Durant des années, j'ai été un point de silence et d'immobilité. mais ce point s'est mis en marche ce matin. Mes pieds commencent à inventer une ligne. C'est une ligne de fuite.

Ainsi écrit Marie, jeune femme d'aujourd'hui, dans le cahier blanc. Elle y raconte sa déambulation, sa halte, l'adhérence des pieds sur le sol des chemins, sa rencontre par-delà les siècles avec l'autre Marie, Marie Prat la potière, qui savait transformer la terre dans ses mains et la cuire au feu. En ce 19ème siècle où la poterie était affaire d'hommes, elle inventait des pots et les signait avec insolence Fait par moi

Et c'est comme si la force vitale de Marie la potière consignée dans le cahier rouge apprivoisait peu à peu Marie la narratrice hantée par un cauchemar d'incendie.

Ecrire _edited.jpg
Ecriture manuscrite_edited_edited.jpg
Ecriture manuscrite_edited_edited_edited.jpg

Vous trouverez ces deux romans dans les rayons des bonnes librairies ou sur commande. Merci de faire vivre les librairies indépendantes.